Politique

Cellou Dalein-Ousmane Gaoual : la rupture de confiance

0

Ousmane Gaoual Diallo et certains cadres de l’UFDG ont connu les arrestations arbitraires sous Alpha Condé . Seulement dans cette épreuve , certains cadres ont fait des compromissions avec le pouvoir déchu. La lettre publique appelant au dialogue qu’ils avaient publiée en était un exemple. Nous nous donnerons le temps d’y revenir.

En prison , Ousmane Gaoual avait négocié les termes de sa remise en liberté. Alors il a reçu de l’argent pour destabiliser l’UFDG en contestant la légitimité de son président . Sitôt libéré , l’opinion a appris qu’il lui était accordé une possibilité de se rendre à l’étranger afin qu’il s’y soigne. Oui, c’était avec les moyens que le pouvoir lui avait donné. Cette rémise en liberté lui astreignant à ne pas commenter l’actualité politique. Ainsi ne sait-il pas accomodé de l’injustice qu’il avait subie .

Avant son départ pour la France, il s’est refusé toutes discussions franches et directes avec Cellou Dalein Diallo . A ce sujet , il faut préciser qu’il refusait de donner suite aux nombreux appels téléphoniques de ce dernier. Aussi qu’au cours des échanges internes et virtuels , il utilisait des propos offensants à l’endroit des cadres du parti et son président. Il a nié à Dalein la légalité et la légitimité d’engager des pourparlers avec une autre entité dans le but de signer une alliance politique. Il a nié à Dalein la légalité et la légitimité de représenter et d’engager des décisions au nom et compte de l’UFDG. Aussi, il dit que ce dernier ne doit plus être le candidat du parti parce qu’il a échoué à trois élections présidentielles, qu’il est dépassé, se fait vieux et est incapable de structurer le parti. S’il avait le courage , il aurait dû engager des débats au sein de son parti .

Alors qu’il est le chargé de la communication du parti, il avait informé tout le monde que désormais, il ne porterait plus la parole de l’UFDG mais que toutes ses sorties médiatiques seront signés Honorable Ousmane Gaoual Diallo « HOGD » donc en son nom propre. C’est ainsi qu’intervient l’événement du 05 septembre 2021.

Depuis quelques jours , il est de retour en Guinée. Il n’a pris aucune attache avec son parti et ne s’est présenté à aucune de ses assemblées . Il s’est caché de tout le monde. Pourtant , il est toujours au quartier général du CNRD.

C’est lui qui dit aux autorités du CNRD de ne pas demander les avis des partis politiques pour nommer leurs cadres au gouvernement d’union nationale . La raison qu’il allègue est qu’ils seront au service du parti et oeuvreront à l’échec de la transition . Ainsi, il dit au CNRD de le nommer au gouvernement et qu’il fera le meilleur de lui pour faire réussir la transition.

Il est aussi de ces faux jeunes , la cinquantaine révolue , qui voudraient paraître à la lumière crue , et présider aux destinées du pays , qui demandent au CNRD de d’éliminer les leaders politiques qui leur font ombrage . Il appellle ce dernier à dissoudre les partis et à appeler à en constituer trois grands courants. Ainsi, il y aura des primaires pour être Président de chacune des formations et lui triomphera de Dalein. C’est ce qu’il croit . Mais comme chacun est libre de se nourrir de ses chimères .

La confiance est ébranlée entre les deux .  C’est fait . A présent le rêve de Ousmane Gaoual est de voir Dalein exclu de la course à la prochaine présidentielle .  Il oeuvre à cela.  C’est aussi le rêve de ces adultes qui se croient jeunes et qui ont des ambitions dont ils manquent les ambitions : éliminer les plus grands pour qu’ils soient juchés sur les épaules des autres . Mais les éternels oublient qu’ils ne sont pas autant légitimes qu’ils le croient et que leur  » jeunesse  » n’est pas un projet . Qu’ils doivent renouveler la classe politique par les idées et non par les cabales qui ne les grandissent . Seulement ont-ils un seul jour désirer la grandeur ? A les voir se jetter aux pieds des maîtres du moment , on se pose des questions sur ce qu’ils valent .

Ibrahima Sanoh chroniqueur  chez www.tellequellegn.com 

Telle Quelle GN

Alpha Condé ou la dignité dans l’épreuve

Previous article

France : Quand Anne Hidalgo candidate à la présidentielle de 2022 est rattrapée par une responsabilité qu’elle a manquée

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Politique